Le syndrome des ovaires polykystiques et la perte de cheveux sont-ils liés ?

Bien que la perte de cheveux ne soit pas le symptôme le plus courant du syndrome des ovaires polykystiques, il est certainement plus fréquente chez les femmes atteintes du syndrome des ovaires polykystiques que dans la population générale. Donc la réponse à la question le syndrome des ovaires polykystiques et la perte de cheveux sont-ils liés est OUI

Le syndrome des ovaires polykystiques provoque-t-il la chute des cheveux ?

Les personnes atteintes du syndrome des ovaires polykystiques ont un niveau d’hormones sexuelles mâles supérieur à la normale, c’est pourquoi elles peuvent avoir une perte de cheveux ou a l’inverse un excès de poils corporels ou faciaux, de l’acné. Ces niveaux élevés de testostérone et de son métabolite dihydrotestostérone  peuvent : Faire rétrécir et amincir les follicules pileux et raccourcir le cycle de vie normal d’un follicule pileux afin que les cheveux tombent plus rapidement et repoussent plus lentement.

La calvitie féminine se présente différemment de la calvitie masculine. Lorsque les hommes commencent à perdre leurs cheveux, cela commence généralement par une calvitie sur le dessus de leur tête ou un front dégarni.

D’autre part, les femmes qui ont une perte de cheveux de type féminin connaîtront d’abord un amincissement des cheveux là où ils sont séparés, puis cette partie s’élargit. Les cheveux continueront probablement à s’amincir, mais il est rare qu’ils évoluent vers la calvitie.

Le syndrome des ovaires polykystiques et la perte de cheveux sont-ils liés ?

Comment traiter la perte de cheveux liée au syndrome des ovaires polykystiques

Minoxidil

Les femmes doivent appliquer une dose de 1 ml deux fois par jour de minoxidil topique à 2 % pendant au moins 12 mois. Le minoxidil induit les poils télogènes à entrer dans la phase anagène, prolongeant ainsi la durée anagène. Bien que le minoxidil ait prouvé son efficacité pour augmenter le nombre et le poids des cheveux, le mécanisme d’action exact n’est pas complètement compris. Au cours des premiers mois de traitement, les résultats peuvent ne pas être évidents et les cheveux peuvent continuer à tomber. Il est important de ne pas baisser les bras car il faut au moins un an pour évaluer si le traitement est efficace.

Des effets secondaires tels qu’une dermatite allergique ou de contact peuvent survenir, mais sont rares. Ceci est lié au propylène glycol, mais peut être évité en utilisant la mousse à 5 %, qui ne contient pas cet ingrédient. Une étude récente sur des femmes a montré que l’application de minoxidil mousse à 5 % une fois par jour était aussi efficace que l’utilisation de la solution à 2 % deux fois par jour. Il faut faire attention à ne pas en mettre sur le visage ou le front, car un déversement accidentel peut provoquer une croissance indésirable des poils dans ces zones.

Anti-androgènes

Il n’existe actuellement aucun médicament anti-androgène approuvé pour le syndrome des ovaires polykystiques, cependant, demandez à votre médecin des médicaments si vous avez reçu un diagnostic d’hyperandrogénie. Le traitement de cette affection avec des anti-androgènes ou des bloqueurs des récepteurs aux androgènes peut aider à prévenir l’excès de pilosité faciale et corporelle, bien que ces médicaments n’aident guère à repousser les poils du cuir chevelu.

Pilules contraceptives

Ceux-ci aident à augmenter deux hormones naturelles chez les femmes : les œstrogènes et les progestatifs. En plus de réduire la perte de cheveux, ils peuvent aider à réguler les menstruations, à réduire le niveau d’androgènes produits par les ovaires et à diminuer l’acné.

Agents sensibilisants à l’insuline

Les médicaments comme la metformine augmentent la réceptivité du corps à l’insuline, maintenant l’équilibre des niveaux de glucose. Les autres avantages comprennent la réduction de l’acné et de la croissance des poils indésirables, la stimulation de la croissance des cheveux du cuir chevelu, la perte de poids, la baisse du taux de cholestérol, des règles plus régulières et une diminution des problèmes d’infertilité couramment associés au syndrome des ovaires polykystiques. Environ 25 % des femmes prenant de la metformine éprouvent des effets secondaires tels que des malaises abdominaux, des crampes, de la diarrhée et des nausées.

Suppléments

La biotine est  utilisée en contre la chute de cheveux, en shampoings, lotions, après shampoings ou dans des compléments alimentaires
La biotine est principalement prise par les personnes souffrant d’une carence ou une déficience en vitamines B8.

Mode de vie sain

Ayez une alimentation saine et variée avec peu d’aliments artificiels, trop sucré et trop salé, une multitude de légumes verts et un bon équilibre de glucides et de protéines. Réduisez le stress (si vous le pouvez) car il peut entraîner une augmentation du cortisol. Cette hormone aggrave la perte de cheveux et est liée à des problèmes de santé plus graves tels que l’augmentation du poids, de la pression artérielle, du cholestérol et du risque de maladie cardiaque, ainsi qu’une diminution de la densité osseuse et de la fonction immunitaire.

Faire de l’exercice aide à réduire la perte de cheveux car il réduit la testostérone. Il est également important de dormir suffisamment chaque nuit, car l’insomnie chronique peut aggraver les déséquilibres hormonaux et entraîner une prise de poids.

Produits capillaires et coiffage

Ne teignez pas et ne décolorez pas vos cheveux et limitez le nombre de produits que vous utilisez, en particulier ceux contenant de l’alcool ou du sulfate. Ces ingrédients peuvent priver vos cheveux d’huiles essentielles et entraver une croissance saine. On pense que l’huile de jojoba est efficace pour améliorer la qualité des cheveux, prévenir la chute des cheveux et aider à la repousse des cheveux. Avant de prendre une douche, réchauffez environ 1 c. d’huile de jojoba et massez-la dans le cuir chevelu. Lavez-le de vos cheveux comme un shampoing. Vous ne devez pas non plus tirer vos cheveux en arrière car cela peut causer un stress supplémentaire sur le cuir chevelu et des plaques chauves communément appellé alopécie de torsion.

Greffe de cheveux

Une greffe de cheveux est le traitement le plus drastique pour la perte de cheveux liée au syndrome des ovaires polykystiques. Il s’agit d’une intervention chirurgicale au cours de laquelle le chirurgien enlève une partie de votre cuir chevelu avec une croissance saine des cheveux et les transplante dans les zones où vos cheveux s’amincissent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha 15 + = 16