Pelade de barbe les causes et traitements

Pensez à la perte de cheveux et vous visualiserez généralement une perte au niveau de votre front ainsi qu’un amincissement des cheveux et cela peut également affecter tout le cuir chevelu. La pelade de barbe, peut vous faire perdre les poils au niveau de votre visage, et vous verrez apparaitre des plaques sans poils là où vous auriez normalement des poils sur le visage. Ci-dessous, nous avons expliqué exactement ce qu’est une pelades de barbe les causes et traitements.

Qu’est-ce que la pelade de barbe?

La pelade de barbe est une forme de la maladie auto-immune, l’alopécie areata qui cible uniquement les poils de votre visage.

La pelade de barbe affecte vos poils du visage. Si vous êtes sujet à une pelade de barbe, vous remarquerez une perte de poils sur vos joues, au niveau du menton, mais également au niveau du cou et autour de vos lèvres.

La pelade de barbe se produit généralement par petites plaques. Vous remarquerez peut-être une ou plusieurs plaques de la taille d’une pièce de monnaie sur votre mâchoire ou sur votre cou avec des poils fins sur le visage ou pas de poils du tout.

La chute de poils due à une pelade de barbe n’est pas forcément permanente. Cependant, il est assez fréquent que ce type de perte de poils se produise de manière intermittente sur plusieurs années, les poils repoussant et tombant à nouveau au niveau de certaines zones.

pelade de barbe

Pourquoi la pelade de barbe se produit-elle?

Tout comme l’alopécie areata, les experts ne savent pas exactement pourquoi la pelade de barbe se produit. Cependant, certaines choses sont considérées comme des facteurs de risque potentiels et des déclencheurs.

Maladies auto-immunes

Les personnes atteintes de maladies auto-immunes telles que le psoriasis, le diabète de type 1, le lupus et le vitiligo sont plus susceptibles de développer une pelade de barbe que les personnes qui ne sont pas affectées par des maladies auto-immunes.

Famille avec maladies auto-immunes

Votre risque de développer une pelade de barbe est également élevé si vous avez des membres de la famille atteints de maladies auto-immunes.

Autres facteurs génétiques

Une pelade de barbe survient plus fréquemment chez les personnes souffrant d’asthme, d’allergies et d’autres formes d’alopécie, ainsi que chez les personnes dont des membres de la famille souffrent de ces affections.

Bien que cela ne soit pas encore confirmé, les experts pensent que la pelade pourrait être déclenchées par un facteur environnemental externe, tel que le stress ou une blessure.

La plupart du temps, la perte de poils due à la pelade de barbe se produit sur plusieurs semaines. Elle est souvent précédée de démangeaisons dans les zones de votre barbe qui perdent leurs poils, ainsi que d’irritations et de rougeurs.

Comme l’alopécie areata, il est courant d’avoir des poils en « point d’exclamation » avec la pelade de barbe. Ce sont de petits poils courts plus étroits en bas qu’en haut, qui poussent dans et autour des plaques chauves.

L’alopécie areata peut toucher des personnes de tous âges, y compris des enfants. Étant donné que la pelade de barbe affecte les poils du visage plutôt que les poils du cuir chevelu, elle ne survient que chez les hommes en âge de d’avoir des poils sur le visage visage.

pelade de barbe

Comment traiter la pelade de barbe

La première étape dans le traitement de la pelade de barbe est le diagnostic. Si vous avez remarqué des taches chauves se développant dans votre barbe, il est préférable de prendre rendez-vous avec un dermatologue. Ils seront généralement en mesure de diagnostiquer la pelade de barbe en extrayant et en analysant vos poils ou par une biopsie cutanée.

Il existe plusieurs traitements disponibles pour la pelade de barbe. Votre dermatologue vous recommandera une option de traitement appropriée en fonction de facteurs tels que la gravité de votre perte de poils, votre état de santé général et d’autres facteurs. Les traitements de la pelade de barbe comprennent :

Corticostéroïdes

Les corticostéroïdes topiques et injectables suppriment le système immunitaire, ce qui les rend utiles pour traiter la perte de poils localisée. Il s’agit généralement du traitement initial de la pelade. Le traitement aux corticostéroïdes peut durer plusieurs mois, selon la gravité de votre pelade.

Minoxidil

Le minoxidil est un médicament topique qui améliore le flux sanguin vers les follicules pileux, aidant à stimuler la croissance. Lorsque vous utilisez le minoxidil, vos follicules pileux entrent rapidement dans la phase anagène de leur cycle de croissance, favorisant une croissance durable des cheveux et des poils. Le minoxidil topique est souvent utilisé pour traiter la pelade de barbe. Utilisé quotidiennement, il peut aider à accélérer la repousse des cheveux et à améliorer l’épaisseur dans les zones touchées par la perte de cheveux auto-immune.

Diphencyprone

Le diphencyprone est un médicament topique appliqué sur les zones de la peau affectées par la pelade de barbe. En provoquant une réaction allergique, la diphencyprone peut amener le système immunitaire à réduire l’inflammation et à restaurer une partie de la croissance des cheveux.

Les médecins prescrivent souvent plusieurs médicaments à la fois pour traiter la pelade de barbe. Le traitement de la pelade de barbe peut être un processus lent. Cela peut souvent prendre plusieurs mois avant que l’état ne s’améliore. Il n’est pas toujours possible de restaurer tous les cheveux que vous avez perdus, ce qui signifie que vous pourriez avoir des plaques chauves persistantes même après le traitement.

Si vous avez des zones chauves persistantes après avoir traité la pelade de barbe, il est généralement possible de restaurer ces zones de votre barbe par une intervention chirurgicale. En utilisant les mêmes techniques d’extraction que celles utilisées pour une greffe de cheveux sur le cuir chevelu, un médecin peut greffer des poils existants sur votre barbe. Les résultats sont naturels et permanents, ce qui vous permet de restaurer complètement votre barbe si les autres traitements ne sont pas efficaces.

Conclusion

La pelade de barbe n’est pas très fréquente. Si vous remarquez que des plaques de poils sur votre visage commencent à s’amincir, la meilleure approche consiste à prendre rendez-vous avec un dermatologue.

Comme d’autres formes de perte de cheveux, plus tôt vous traitez la pelade de barbe, plus vous avez de chances de faire repousser les poils que vous avez perdus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha 70 − 66 =