Comment réguler le pH des cheveux et du cuir chevelu ?

La perte de cheveux, les pellicules, sont des problèmes de beauté courants qui peuvent être atténués avec un peu de connaissances en chimie de base. Le facteur pH décrit la quantité d’hydrogène dans une substance donnée, de l’acide à l’alcalin. Mais que savons-nous vraie quel est le pH des cheveux et du cuir chevelu et comment réguler le pH des cheveux et du cuir chevelu ?

Les facteurs utilisés pour décrire le pH varient de 0 à 14, où de 0 à 6 indiquent des substances acides. De 8 à 14 des substances alcalines et 7 est considéré comme neutre. L’équilibre du pH de la peau et des cheveux humains se situe entre 4,5 et 5,5. Pour équilibrer la peau et les cheveux, il est conseillé d’utiliser des produits de beauté qui maintiennent les valeurs dans la plage mentionnée.

Si vous souhaitez en savoir un peu plus sur le pH du cuir chevelu, et comment le traiter. Nous vous invitons à poursuivre cet article.

Qu’est-ce que le pH ?

Lorsqu’il s’agit de produits de soins capillaires, il faut absolument se concentrer sur le concept d’hydrogène potentiel (pH).

L’échelle de pH sert à mesurer l’acidité et la basicité relatives d’une substance : elle va de 0 à 14, où 7 représente la neutralité .

Le facteur pH décrit la quantité d'hydrogène dans une substance donnée, de l'acide à l'alcalin.

En dessous de cette valeur, une substance est définie comme acide. Autre, tandis  qu’au-dessus elle est basique (alcaline).

Le pH varie selon les différentes zones du corps. Par conséquent, dans les formulations, il est important d’atteindre la valeur correcte pour respecter l’équilibre physiologique de la zone à traiter .

Le pH du cuir chevelu est similaire à celui du reste du corps et varie entre 4,5 et 5,5, tandis que celui de la tige pilaire est légèrement plus acide (en raison de la présence du film hydrolipidique qui le recouvre) : il peut atteindre à 3,5.

Compte tenu des considérations ci-dessus, le respect du pH des produits capillaires est important pour garantir votre santé.

En effet, l’utilisation de produits au mauvais pH peut causer divers types de dommages aux cheveux.

Par exemple, les produits avec un pH trop élevé (basique) provoquent non seulement un stress mécanique (ouverture de la cuticule), mais aussi une accumulation de charges négatives excessives. Ces derniers, en se repoussant, provoquent au niveau microscopique ce que l’on appelle « l’effet frisé ».

On peut en déduire que le pH optimal des produits capillaires occupe une plage qui va, à titre indicatif, de 3,5 pour l’après-shampooing à 6,0 pour le shampooing.

Pourquoi un PH élevé n’est-il pas recommandé ?

Les shampooings, qui ont un facteur de pH supérieur à 8, sont plus alcalins que les cheveux, et peuvent dépouiller votre cuir chevelu de son manteau acide naturel, la laissant sans défense. Le manteau acide est une fine couche d’huiles légèrement acides qui protéger la peau des bactéries et des toxines. Les produits alcalins qui débarrassent la peau de son manteau acide peuvent vous donner une sensation de « nettoyage en profondeur ». Mais,  peuvent en fait contribuer à d’autres troubles cutanés comme l’acné et les pellicules.

Les shampooings, qui ont un facteur de pH supérieur à 8

Comment le pH affecte-t-il les cheveux et le cuir chevelu ?

Pour mieux comprendre l’action des traitements, la structure du cheveu peut être divisée en trois composants :

La moelle

La moelle, la partie la plus interne, la plus fine et la plus fragile, présente uniquement dans les poils épais et absente dans les poils fins. Sa fonction reste un mystère.

Le cortex

Le cortex, le corps même du cheveu. Il est composé de filaments de kératine et contient également de la mélanine, qui donne sa couleur aux cheveux.

Les cuticulles

Enfin, la couche la plus externe, les cuticules. Ils sont constitués de cellules (kératinocytes) qui se chevauchent pour former de nombreuses couches.

Les cuticules protègent l’intérieur du cheveu des dommages causés par les agents extérieurs, agissant comme un véritable bouclier. Mais elles sont sensibles aux changements de pH.

En effet, ils s’ouvrent en présence de produits alcalins, contrairement aux produits acides, auquel cas ils se ferment, empêchant la pénétration de substances.

Comment réguler le pH des cheveux et du cuir chevelu ?

Il est facile d’équilibrer le pH de vos cheveux. La première chose à savoir est que, bien que le pH de nos cheveux puisse être affecté par l’eau, le soleil et la pollution. Nous pouvons y contribuer en choisissant des produits de soins capillaires au pH équilibré. C’est la première étape pour identifier les besoins de nos cheveux et améliorer nos habitudes.

Il est possible de maintenir le pH des cheveux dans des conditions normales. Il est important de l’entretenir correctement et, bien sûr, de l’éloigner de tout ce qui a tendance à le déséquilibrer.

Il est facile d'équilibrer le pH de vos cheveux.

Voici quelques facteurs qui peuvent déséquilibrer les cheveux : 

  • Évitez d’utiliser des produits agressifs qui peuvent l’abîmer ou en perturber l’équilibre. 
  • Éviter l’exposition excessive au soleil. 
  • Ne pas mouiller les cheveux avec de l’eau de mer ou, le cas échéant, prendre les précautions nécessaires. 
  • Réduire l’utilisation d’appareils thermiques qui ont tendance à ouvrir les cuticules des cheveux. 

Au contraire, il est recommandé d’utiliser des traitements naturels contenant un niveau élevé d’acidité. Particulièrement, qui aident à réduire l’alcalinité.

Certains de ces traitements naturels sont à base de citron et de vinaigre. Bien qu’ils, ne soient pas recommandés en excès. Ils sont très acides et peuvent endommager les cheveux par l’effet inverse.

Un autre très bon moyen de rétablir le pH des cheveux est de choisir des shampooings à faible pH. Ceux-ci ont tendance à être un peu moins efficaces pour nettoyer en profondeur. Mais ils ont pour fonction de respecter les niveaux naturels des cheveux sans les déséquilibrer.

Si, malgré l’utilisation d’alternatives naturelles ou de produits commerciaux conçus pour réguler le pH des cheveux. Ces derniers ne parviennent pas à retrouver leur santé et leur belle apparence. Il est conseillé de consulter un professionnel pour analyser le pH et déterminer à quel niveau il se situe.

Autres techniques pour réduire le pH de nos cheveux

L’utilisation d’un conditionneur naturel sans produits chimiques dont nous savons qu’il a un PH correct peut être une excellente idée. Nous pouvons également recourir à l’utilisation de vinaigre de cidre de pomme.

Après avoir utilisé un produit tel qu’un shampooing, rincez abondamment à l’eau, puis préparez 1/4 de tasse de vinaigre de cidre de pomme avec 3/4 de tasse d’eau tiède, versez le mélange de vinaigre de cidre de pomme sur les cheveux et ne rincez pas.

L'utilisation d'un conditionneur naturel sans produits chimiques dont nous savons qu'il a un PH correct peut être une excellente idée, nous pouvons également recourir à l'utilisation de vinaigre de cidre de pomme.

Trois raisons d’utiliser du vinaigre dans nos cheveux

Équilibre le pH des cheveux et du sébum

Nos cheveux et l’huile naturelle qui provient de notre cuir chevelu. Appelée sébum. Ont un pH compris entre 4,5 et 5,5. Lorsqu’il est bloquer à cet échelon d’acidité, le cuir chevelu est alors protégé contre toutes croissance de champignons et présences de bactéries. Cela garantissant ainsi une peau et des cheveux sains.

Cependant, de multiples shampoings et autres produits capillaires altèrent ce pH naturel qui peut endommager les cuticules ainsi que votre cuir chevelu.

Naturellement riche en acide acétique, Le vinaigre de cidre a un pH similaire à celui des cheveux. Un rinçage assidu avec le vinaigre de cidre peut aider votre cuir chevelu et vos cheveux à atteindre leur acidité idéale. Surtout si vous souffrez de cheveux gras.

Propriétés antibactériennes et antifongiques

L’acide acétique contenu dans le vinaigre de cidre de pomme est un antimicrobien puissant qui peut tuer les bactéries et les champignons. Causes sous-jacentes courantes des pellicules et de la perte de cheveux. Ce qui en fait un remède naturel fantastique.

Nettoyage et rinçage

L’utilisation d’une multitude de produits sur nos cheveux, tels que des gels, des sprays et des masques, entraîne une accumulation de produit. Tous ces résidus collants peuvent laisser les cheveux plats, ternes et sans vie.
L’un des moyens les plus simples de se débarrasser de cette accumulation et de redonner vie à vos cheveux est d’utiliser du vinaigre de cidre de pomme.

Conclusion

Cet article à été écrit et a pour but de vous donner des conseils sur « Comment réguler le pH des cheveux et du cuir chevelu « . Si, même avec l’utilisation d’alternatives naturelles ou de produits commerciaux destinés à réguler le pH des cheveux et du cuir chevelu. Ceux-ci ne parviennent  pas à retrouver leur santé et leur belle apparence. Il serait conseillé de s’adresser à un professionnel du domaine capillaire.

Si le pH de vos cheveux est considéré comme acide, il se situe sur une échelle de 0 à 6. Les produits dont le pH est inférieur à 4,5 (acide) resserrent la cuticule du cheveu, ce qui permet de mieux retenir l’humidité, la nutrition et les protéines.

Si le pH de vos cheveux est considéré comme acide, il se situe sur une échelle de 0 à 6.

Toutefois, une acidité extrême peut corroder la peau et les cheveux. N’utilisez pas de formules dont le pH est inférieur à 2 sans les équilibrer avec de l’eau. La méconnaissance du pH des cheveux signifie souvent que les produits ou les traitements que nous appliquons ne sont pas les bons et déséquilibrent le cuir chevelu. Cela les rend alcalins et provoque des dommages involontaires.

C’est pourquoi le pH des cheveux est important pour préserver leur santé et leur apparence. Une chevelure saine a un pH légèrement acide, ce qui aide à protéger la cuticule et à maintenir sa forme naturelle.

Si le pH des cheveux est déséquilibré, ils peuvent devenir poreux, ternes et sujets à la casse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 1