Nanotechnologie contre la chute des cheveux

La chute des cheveux (alopécie) peut toucher uniquement le cuir chevelu ou l’ensemble du corps, et peut être temporaire ou permanente. Elle peut être le résultat de l’hérédité, de changements hormonaux, de conditions médicales ou d’une partie normale du vieillissement. De nombreux facteurs peuvent contribuer à inverser cette situation, comme les nanotechnologie.

Grâce à ces nouvelles avancées technologiques, plusieurs traitements ont été mis au point pour lutter contre cette maladie. Bien qu’il ne s’agisse pas d’un problème majeur, elle peut affecter notre estime de soi, car notre image change. 

Si vous souhaitez en savoir plus sur les nanotechnologies et leur influence sur la perte de cheveux. Nous vous invitons à poursuivre la lecture de cet article. 

Qu’est-ce que l’alopécie ? 

Avant d’entrer dans le vif du sujet, parlons un peu plus de ce qu’est l’alopécie. 

Les alopécies peuvent être divisées en deux groupes principaux selon qu’elles laissent ou non des cicatrices. Les premières, qui sont les plus courantes, peuvent être guéries. Les alopécies cicatricielles, en revanche, ne le sont pas. Par conséquent, la seule chose que le spécialiste peut faire est de ralentir la chute des cheveux afin qu’elle ne continue pas à progresser.

Les alopécies peuvent être divisées en deux groupes principaux selon qu'elles laissent ou non des cicatrices.

Les alopécies non cicatricielles les plus courantes sont : l’alopécie androgénétique, l’alopécie areata et l’effluvium télogène.

  • L’alopécie androgénétique est due à deux facteurs : un déséquilibre hormonal et des causes génétiques. Nous ne pouvons pas changer ces dernières, c’est pourquoi les traitements ont été orientés vers ce que nous pouvons réguler, c’est-à-dire le facteur hormonal. 
  • L’alopécie areata est un type de perte de cheveux qui se produit parce que les cheveux sont attaqués par nos propres défenses. Elle peut toucher les cheveux de la tête, mais aussi les sourcils, les cils et le reste du corps. Elle est récupérable même des années après son apparition et il existe de nombreux traitements. Il est important de surveiller les hormones thyroïdiennes et certaines vitamines et d’effectuer un bilan pour exclure d’autres maladies auto-immunes (maladie cœliaque, gastrite atrophique, vitiligo).
  • L’effluvium télogène est une cause très fréquente de chute de cheveux, qui peut avoir des causes multiples. Manque de fer, manque de vitamines, après une intervention chirurgicale, fièvre, exposition importante au soleil. La perte de cheveux survient trois mois après avoir été exposée au facteur déclenchant et nécessite une étude analytique pour en déterminer la cause. Avec un traitement approprié, les cheveux récupèrent de façon satisfaisante. Le tabac est un facteur actuellement très étudié et peut également provoquer des poussées d’effluvium télogène.

Alopécie cicatricielle

L’alopécie cicatricielle nécessite une étude approfondie et une biopsie cutanée pour établir le diagnostic exact, bien que la trichoscopie soit déjà très utile. Les traitements varient fortement en fonction du type d’alopécie. Il s’agit du lichen plan pilaire, du lupus érythémateux chronique, de la folliculite décalvante, de la cellulite disséquante et de la pustulose érosive. L’alopécie fibrosante frontale est un type particulier d’alopécie cicatricielle de cause inconnue avec perte des sourcils et de la ligne frontale des cheveux (de type diadème). Elle doit être diagnostiquée le plus tôt possible afin de mettre en place un traitement pour éviter qu’elle n’évolue.

Qu’est-ce que la nanotechnologie et comment peut-elle être utilisée pour lutter contre la chute des cheveux ?

Les nanotechnologies sont l’étude et le développement de systèmes à l’échelle nanométrique. Elles reposent sur la manipulation de la matière dans des tailles allant de 1 à 100 nanomètres. Elles englobent également un large éventail de procédés de fabrication et de technologies permettant de créer ou d’améliorer des projets existants. Cette science est utilisée dans des domaines tels que la médecine, l’énergie, l’environnement, l’informatique et, jusqu’à il y a quelques années, les cosmétiques.

Les nanotechnologies sont l'étude et le développement de systèmes à l'échelle nanométrique.

L’un des avantages de son application dans les procédures capillaires est qu’elle permet une pénétration profonde des ingrédients dans la mèche de cheveux. Ce qui permet d’obtenir un meilleur résultat. En outre, il a été prouvé que le cheveu absorbe les minuscules molécules plus facilement et plus rapidement, ce qui réduit le temps nécessaire à l’application du traitement.

Grâce à ces deux avantages, le cortex du cheveu est régénéré, tant dans sa partie intermédiaire que dans la cuticule et la moelle. Il reconstitue ainsi la masse capillaire et équilibre les charges statiques. Il est principalement utilisé dans les traitements hydratants et nourrissants. 

Produits capillaires et nanotechnologie 

Bien qu’il existe un nombre infini de produits sur le marché pour obtenir une crinière hydratée. Des crèmes réparatrices aux sérums capillaires à base d’huile d’argan. Le secteur de la beauté a profité du développement technologique pour créer des procédures capillaires plus complexes, telles que la nanokératine.

La nanokératine est un traitement capillaire qui favorise la pénétration de la kératine dans la mèche de cheveux. En outre, il traite également les problèmes de cuir chevelu ou toute difficulté capillaire de manière profonde et rapide.

Grâce à ces nouvelles avancées technologiques, plusieurs traitements ont été mis au point pour lutter contre cette maladie.

Il existe également un traitement appelé traitement nanocapillaire pour l’alopécie. Selon les experts, cette technique régénère le collagène du cuir chevelu et augmente sa perméabilité. Elle facilite ainsi la pénétration des substances actives. Ces trois avantages stimulent la croissance des cheveux.

La nanocapillaire est une méthode physico-mécanique. Elle est indolore, ne nécessite pas d’anesthésie, pas de temps de récupération et ne produit pas d’effets secondaires. Elle utilise la technologie du laser à basse fréquence, des diodes infrarouges de pointe et des nanosphères.

Les nanosphères sont des particules enrichies en kératine, en vitamine B et en lécithine de soja avec des protéines encapsulées. La procédure consiste à exposer les follicules à une certaine longueur d’onde afin d’augmenter la microcirculation sanguine du cuir chevelu et d’améliorer ainsi la qualité des cellules capillaires.

Les nanotechnologies dans d’autres produits capillaires

Les nanotechnologies sont également utilisées dans la fabrication de produits capillaires. Des chercheurs de l’université de l’Ohio, aux États-Unis, ont utilisé la nanométrie et la microélectronique pour examiner en détail un large éventail de types de cheveux.

Ils ont étudié la surface du cheveu et l’intérieur de la colonne capillaire pour tester un nouvel après-shampoing de haute technologie. Ils ont constaté que la différence entre un cheveu sain et un cheveu abîmé se situe au niveau des bords de la cuticule. Les cheveux sains ont des bords de cuticule réguliers contre la tige du cheveu. Alors que les cheveux abîmés ont ces bords détachés de la tige. Ainsi, grâce à une étude nanométrique, ils ont constaté que les après-shampooings ne nourrissaient souvent pas la colonne capillaire de manière uniforme.

Les nanotechnologies sont également utilisées dans la fabrication de produits capillaires.

Traitement laser de la chute des cheveux par les nanotechnologies

Il existe d’autres traitements tels que le traitement au laser avec nanotechnologie. Ce traitement permet aux cellules de se développer grâce au laser, en apportant aux tissus les nutriments et les vitamines qui leur font défaut. Grâce à un processus de biostimulation renforcé, les cheveux deviennent plus forts, plus résistants et en plus grande quantité en cas d’alopécie.

Plus de 90 % des patients constatent les premiers résultats dès les 7 à 8 premières semaines de traitement. Ces résultats se traduisent par une augmentation du nombre de cheveux, une croissance accrue des cheveux, une réduction de la chute des cheveux et des cheveux plus épais et plus brillants. Selon des études, les patients présentent en moyenne une augmentation de 21 % de la croissance de nouveaux cheveux, ainsi qu’une réduction drastique de la perte de cheveux.

Avantages du traitement au laser de la chute des cheveux

  • Stimule la repousse de cheveux plus épais 
  • Diminue la chute des cheveux 
  • Augmente le volume des cheveux 
  • Augmente la circulation sanguine dans la zone du cuir chevelu 
  • Traitement très confortable et facile à réaliser 
  • Traitement non invasif 
  • Pas d’effets secondaires 
  • Méthode efficace et éprouvée, testée cliniquement 
  • Convient aux hommes et aux femmes 
  • Peut être utilisé après des implants chirurgicaux pour améliorer le résultat final

Soins capillaires 

La plupart des cas de calvitie sont d’origine génétique (calvitie masculine et calvitie féminine). Il n’existe aucune prévention pour ce type de perte de cheveux.

Toutefois, voici quelques conseils que vous pouvez appliquer si les nanotechnologies ne vous conviennent pas

  • Prenez soin de vos cheveux. Utilisez un démêlant et évitez de tirer sur vos cheveux lorsque vous les brossez ou les peignez. Surtout s’ils sont mouillés. Avec un peigne à dents larges, vous évitera de tirer sur vos cheveux. Évitez les traitements agressifs, tels que les fers à friser chauds, les fers plats, les traitements à l’huile chaude et les permanentes. 
  • Demandez à votre médecin si les médicaments ou les compléments que vous prenez peuvent provoquer une chute de cheveux.
  • Protégez vos cheveux du soleil et des autres sources de lumière ultraviolette.
  • Arrêtez de fumer. Certaines études ont montré un lien entre le tabagisme et la calvitie chez les hommes.
  • Si vous suivez une chimiothérapie, demandez à votre médecin de vous prescrire un bonnet froid. Ces bonnets réduisent le risque de perte de cheveux pendant la chimiothérapie.

Nanotechnologie contre la chute des cheveux

Conclusion

Il est important qu’avant d’appliquer l’un de ces traitements, vous consultiez d’abord un spécialiste pour savoir lequel vous convient le mieux.

Aussi efficaces que soient ces traitements nanotechnologiques, il peut être préférable de procéder à une greffe de cheveux. Il s’agit de la méthode la plus efficace pour lutter contre l’alopécie. Surtout si l’alopécie est très agressive ou très avancée.

En fin de compte, l’important est de récupérer les cheveux perdus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

85 + = 95