Comment les cheveux repoussent après une greffe de cheveux ?

 Les personnes qui souffrent d’une perte de cheveux ont parfois recours à une greffe capillaire. Cette intervention est indiquée pour les hommes aussi bien que pour les femmes qui souffrent de calvitie, et qui cette situation n’est plus possible pour eux.

Les greffes de cheveux sont aujourd’hui à la pointe de la technologie et ont un taux de réussite très haut. Cependant, Lorsque vous commencez à vous renseigner vous vous poser beaucoup de questions. 

Dans cet article, nous allons voir avec vous les questions fréquentes, que les personnes souffrant de leur perte de cheveux et qui souhaitent franchir le cap de cette intervention qu’est la greffe de cheveux se posent. 

Quels sont les avantages d’une greffe de cheveux ?

Avoir recours à une greffe de cheveux vous garantit un résultat dense, naturel et permanent. Le résultat final est sans cicatrice visible à l’œil nu. 

C’est une intervention extrêmement précipice que le chirurgien va effectuer et qui a pour principe de prélever des follicules pileux de la partie donneuse et de réimplanter ces même follicules sur la partie receveuse, c’est à dire la partie de votre crâne qui est dégarnie.

À la suite de l’intervention et après un certain temps, les follicules pileux retrouveront un cycle de vie normale et les cheveux pousseront naturellement. 

Dès lors que vous aurez eu recours à une greffe de cheveux, vous n’aurez plus besoin de vous inquiéter de leur chute, car le résultat est permanent. 

Une perte de cheveux peut être un véritable complexe qui peut mettre à mal l’estime que vous avez de vous ainsi que sur votre moral. Comme tout acte de chirurgie esthétique, avoir recours à une greffe de cheveux peut vous permettre d’augmenter votre estime de sois et booster votre confiance ainsi que votre moral.

La greffe de cheveux est-elle sans risque ?

Une greffe capillaire est une opération chirurgicale simple est peu invasive. Grâce à l’anesthésie locale, vous ne ressentirez aucune douleur et vous serez pleinement conscient. 

Le temps de convalescence postopératoire est très court (environ 2 à 3 jours) et il n’y a pas d’effet secondaire. Les risques de complications sont très faibles et aucune cicatrice sera visible. 

Parmi les patients ayant eu recours à une greffe de cheveux, le taux de réussite est très élevé. Avant de franchir le cap, n’hésitez pas à bien vous renseigner sur la clinique et le chirurgien lors de vos recherches 

Combien de temps faut-il pour que les cheveux repoussent ?

À la suite d’une greffe capillaire, les cheveux repousseront par étapes. Le cycle de vie d’un cheveu passera par trois phases : la phase anagène, la phase catagène et la phase télogène. 

Du premier jour au quinzième jour suivant l’intervention, vous pourrez ressentir quelques démangeaisons et de légères douleurs au niveau de la zone donneuse et la zone receveuse. Des croutes se formeront au niveau du cuir chevelu et disparaitront d’elles-mêmes.

Après cette période de 15 jours, les démangeaisons et les douleurs s’estomperont, et les cheveux greffés tomberont, car ils rentrent dans la phase de repos de leur cycle.

Le début de la repousse des cheveux se fera entre le premier et second mois qui suit la greffe de cheveux.

Entre trois et six mois, vos cheveux repousseront de plus en pus et ils commenceront à recouvrir la zone qui auparavant été dégarnie.

Après six mois, les résultats de l’intervention seront bien visible, mais il faut compter un an, afin que le résultat soit définitif.

C’est ainsi, qu’un an après l’intervention, vous pourrez apprécier et profiter de vos cheveux qui sont redevenu dense.

Les informations ci-dessus, sont des moyennes. Le rythme de repousse des cheveux peut varier d’un patient à l’autre. 

Certains paramètres peuvent influencer la repousse des cheveux, comme par exemple l’alimentation. 

Après une greffe capillaire, ce qu’il est conseillé d’inclure dans votre alimentation

nourriture saine

À la suite d’une greffe de cheveux, il est recommandé d’adopter une alimentation variée et riche en vitamines B, mais également riche en protéines et oméga-3.

Le choix des aliments est plus facile que ce qu’il n’y parait. Les protéines sont présentes dans le poulet, le poisson, les œufs, le lait, le fromage et les noix crues. Vous retrouverez les acides gras Oméga-3 dans les avocats, les noix et les graines de lin et les vitamines B dans les brocolis, les épinards, le riz brun, les amandes ou les courgettes.

Afin d’apporter tous ces nutriments nécessaires à la bonne repousse de vos cheveux, vous pouvez adopter le régime dit Méditerranéen qui est axé sur les fruits et légumes frais, et la viande blanche. 

Y a-t-il une limite d’âge pour réaliser une greffe de cheveux ?

L’objectif d’une greffe de cheveux, est de transférer des cheveux de la zone donneuse vers la zone receveuse afin de retrouver une chevelure dense. C’est une procédure qui s’adresse généralement le plus souvent aux hommes, car la perte de cheveux est plus fréquente et plus précoce, mais peut également être réalisé chez les femmes.

Que vous ayez 20 ans ou 50 ans et plus, il n’y a pas de limite d’âge. 

Une perte de cheveux ou alopécie, peut apparaître à n’importe quel âge. Il n’est pas rare que les hommes de moins de 30 ans souhaitent réaliser un greffe de cheveux.

Cependant, il faut savoir que l’action de l’hormone poursuivra ses effets au niveau de la zone frontal ainsi que du vertex et entraînera la chute des cheveux au niveau des cheveux non greffés, et par conséquent il sera nécessaire de réaliser une seconde greffe capillaire. Les cheveux greffés ne seront pas soumis à cette chute,

C’est pour cette raison qu’il n’est pas conseillé d’avoir recours à une greffe de cheveux avant 30 ans. Néanmoins, il existe des traitements alternatifs à une greffe de cheveux, visant à freiner la chute des cheveux telle que la mésothérapie, des traitements médicamenteux, des traitements par LED 

En ce qui concerne l’âge le plus haut, il n’y aucune limite. Il sera nécessaire que le futur patient soit en bonne santé, qu’il n’est aucune contre-indication aux anesthésiants et que la zone donneuse soit assez fourni.

La réalisation d’une intervention de greffe de cheveux peut intervenir à tout âge seulement après l’évaluation d’un médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha + 83 = 87