Comment le stress agit-il sur nos chutes de cheveux ?

Le stress est largement connu pour avoir des effets néfastes sur les cheveux et peut généralement se manifester de différentes manières. Mais comment le stress agit-il sur nos chutes de cheveux ? Avec le stress, il vaut souvent la peine de chercher à traiter la cause première du stress, plutôt que la simple perte de cheveux. Il peut s’agir de changements de style de vie ou d’environnement, mais ils peuvent avoir des effets durables non seulement sur vos cheveux, mais aussi sur tout votre corps.  

Dans de nombreux cas de perte de cheveux, la racine du problème est le stress. Le stress n’est pas un phénomène nouveau. Cependant, grâce à une prise de conscience accrue, mais aussi grâce aux progrès de la médecine et à la manière dont la maladie est rapportée dans les médias, il existe désormais une meilleure compréhension de l’effet débilitant que le stress peut avoir sur les cheveux. 

Le stress peut-il causer la perte de cheveux et repoussera-t-il ?

Le stress est bien connu pour causer la chute des cheveux. Cependant, il est peu probable que cette perte de cheveux soit permanente et ils repousseront. Les cheveux devraient commencer à repousser environ 7 mois après l’absence du stress.

Il est important de faire la distinction entre le stress émotionnel et physique lorsqu’il s’agit de la perte de cheveux. Bien que les deux puissent causer la perte de cheveux, le stress physique peut souvent être traité et corrigé plus rapidement que le stress émotionnel. Le stress physique inclus des maladies graves, l’accouchement et des changements extrêmes de régime alimentaire.

Le stress physique peut-il provoquer une perte de cheveux génétique ?

Il est peu probable que le stress physique provoque une perte de cheveux génétique. La perte de cheveux génétique vient généralement avec l’âge, les hormones et l’hérédité. Elle peut être également affectée par des facteurs tels que l’alimentation et votre mode de vie.

Quand on parle de stress, il est important de faire la différence entre l’émotionnel et le physique. La chute de cheveux peut être causée par les deux. Il faut savoir que la chute de cheveux liée au stress physique peut être plus facile à réparer, car celui-ci diminue assez souvent, là où l’émotionnel peut nécessiter plus de travail pour y faire face. Le stress émotionnel étant souvent plus compliquer à gérer, il peut entraîner sur un plus long terme le stress, ce qui peut accroitre la perte de cheveux génétique. Les stress émotionnels peuvent comprennent le décès d’une personne cher, le stress au travail mais également des problèmes financiers.

Ci-dessous les stress physique qui peuvent provoquer la chute de cheveux

stress et chute de cheveux

Accouchement

L’accouchement peut être un des événements stressants autant sur le plan physique qu’émotionnel qu’une personne puisse traverser dans sa vie. En effet les hormones augmentent de manière extrêmement spectaculaire, puis redeviennent à la normale de manière subite une fois que le bébé est né.

L’accouchement met également beaucoup de stress physique sur la futur maman. Beaucoup rapportent une chute de cheveux dramatique et sévère après avoir accouché, mais rassurez-vous cette chute de cheveux ne sera que passagère.

Régime

Les régimes peuvent également causer la chute de cheveux. Ces régimes comprennent les boissons de remplacement de repas de toutes sortes, ainsi que tous les régimes qui sont trop restrictifs au niveau des aliments qui sont et ne sont pas autorisés à être consommés.

À savoir que si vous souffrez déjà d’une chute de cheveux génétique (modèle masculin ou féminin), il vous faudra éviter les régimes lourds afin d’éviter que votre perte de cheveux se développe plus rapidement.

Comment stopper la perte des cheveux au cours d’un régime ?

Il existe différentes façons de prévenir la perte de cheveux lors d’un régime.

Pour cela, il vous faudra évitez les régimes qui baissent trop votre quantité de calories, vous assurez-vous d’obtenir le bon équilibre de vitamines et de minéraux au sein de votre alimentation. Évitez tout stress émotionnel. Mangez plus de fruits, de grains entiers et des légumes. Il est également important de faire une nuit complète.

La solution afin d’arrêter la perte de cheveux le plus rapidement lors d’un régime est de toujours garantir un bon équilibre des vitamines ainsi que des  minéraux dans votre alimentation et de ne pas limiter votre alimentation de manière trop drastique.

stress et chute de cheveux

Le stress émotionnel provoque-t-il la chute des cheveux ?

La perte d’une personne cher, les tensions liée au travail, les problèmes financiers ou les soucis familiaux, peuvent entrainer un stress émotionnel qui peut entraîner la perte de cheveux. Ces changements d’humeur peuvent déclencher des déséquilibres hormonaux, qui entraînent la chute des cheveux, souvent par effluvium télogène.

Lors de périodes de stress grand émotionnel, les effluves télogènes peuvent provoquer la chute des cheveux. L’effluvium télogène est la plus courante des pertes de cheveux induite par le stress, mais il n’est pas permanent.

Il peut également déclencher une pelade. Cela se manifeste par des plaques chauves soudaines au niveau du cuir chevelu, et qui peuvent s’étendre sur toute la tête. La pelade n’est pas permanente et repousse souvent, bien qu’un traitement soit parfois nécessaire.

La DHT peut-elle augmenter avec le stress ?

Le stress occasionne la perte de cheveux, cependant, on ne pense pas qu’il a un impact direct sur les niveaux de DHT. Au lieu de cela, cela affecte vos cheveux par d’autres mécanismes, comme inciter votre corps à stocker les nutriments ou pousser les cheveux trop rapidement dans la phase télogène.

Lors d’une  étude, les recrues de l’armée ont été volontairement privées de sommeil, ce qui a permis de voir que le stress physique et émotionnel à augmenter. Les médecins ont surveillée leurs taux d’hormones, et ce sont rendu copte que leurs niveaux de testostérone avaient chutés, alors que leurs niveaux de DHT sont restés constants.

Conclusion

Si votre perte de cheveux est causée par un stress physique ou émotionnel, il vous faudra comprendre et gérer le stress de manière plus saine. Cela peut vous aider à faire repousser une partie ou la totalité des cheveux que vous avez perdus.

C’est quelque chose dont vous devrez discuter avec votre médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha − 3 = 2